Brioche aux pralines

Publié le par gomashio

briochepraline.jpg Nous avons découvert la première fois cette brioche lors d'un séjour à Annecy. Cela nous a  laissé un très grand souvenir.
Quelques années plus tard, on en a retrouvé à Paris, mais ce n'était pas exactement le même goût et on a été quelque peu déçus.
D'où l'idée d'essayer nous même... mais cela est resté à l'état d'idée jusqu'à ce qu'on trouve une épicerie fine dans le quartier des Halles qui vend des pralines en grosse quantité et à un prix fort abordable.

On a alors pu passer à l'acte à l'aide de notre machine à pain.

Quantités :
- 150 ml de lait
- 50 g. de beurre
- 1 oeuf
- 250 g. de farine
- 30 g. de sucre (ou plus, si on aime le sucre!)
- un peu de sel et de levure boulangère;
- 1 grosse poignet de pralines concassées.


Personnellement, j'ai ajouté les pralines juste avant la cuisson, afin que les pralines ne gènent pas la levée de la pate. J'ai donc mélangé manuellement les pralines à l'intérieur de la machine à pain.

Le résultat était bon, mais tout de même, cela manquait encore de parfum par rapport à nos souvenirs d'Annecy. La recette reste à améliorer.
Si nous avons des amis d'Annecy qui nous rendent visite, nous avons besoin de leur aide !

Publié dans Pains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Mmmh ça me donne l'eau à la bouche.
Répondre
L
cette brioche se nomme le saint-genix,avec de la chance tu pourrras recuperer sur le net qqchose de recette s'approchant de la merveille;j'ai vecu en savoie et j'adore ça
Répondre
G
Merci beaucoup pour le nom que je ne connaissais pas !!J'ai cherché un peu sur internet et il s'avère que l'immense majorité des recettes sont conformes à la notre : pate à brioche et pralines concassées. La différence de goût pourrait provenir de la qualité des pralines, de la pate elle-même, du temps de massération des pralines dans la pate.... Mais une recette donne une autre piste : l'ajout d'eau de fleur d'oranger, effectivement fort classique en patisserie. Beaucoup de pistes d'expérimentation demeurent....... mais ne vous y trompez pas : notre brioche n'était tout de même pas si mal !